Liens sponsorisés

Poème d'amitié mort


Trois poèmes d'amitié mort  à sécouvrir


À l’Amie


Dans tes yeux les clartés trop brutales s’émoussent.
Ton front lisse, pareil à l’éclatant vélin,
Que l’écarlate et l’or de l’image éclaboussent,
Brûle de reflets roux ton regard opalin.
Ton visage a pour moi le charme des fleurs mortes,
Et le souffle appauvri des lys que tu m’apportes
Monte vers tes langueurs du soleil au déclin.

Fuyons, Sérénité de mes heures meurtries,
Au fond du crépuscule infructueux et las.
Dans l’enveloppement des vapeurs attendries,
Dans le soir énerve, je te dirai très bas.
Ce que fut la beauté de la Maîtresse unique…
Ah ! cet âpre parfum, cette amère musique
Des bonheurs accablés qui ne reviendront pas !

Ainsi nous troublerons longtemps la paix des cendres.
Je te dirai des mots de passion, et toi,
Le rêve ailleurs, longtemps, de tes vagues yeux tendres,
Tu suivras ton passé de souffrance et d’effroi.
Ta voix aura le chant des lentes litanies
Où sanglote l’écho des plaintes infinies,
Et ton âme, l’essor douloureux de la Foi.

Renée Vivien, Études et Préludes

Si seulement tu étais là


O mon amour
Si tu étais là
Je serai peut-être l’homme
Le plus heureux au monde

J’aurais oublié
Les frustrations de la vie
La solitude
Les inquiétudes

J’aurais affronté
Les peines
Et les dangers
Comptant sur ton soutien
Mon amour

Si tu étais là
Ont aurait ensembles
Profité du bonheur
Que nous aurait
Offert le cruel destin

J’aurais aimé
Même Ce que je n’aime pas
Les balades d’hivers
Les voyages en pleine mer
Et les histoires de rêve mon amour.

Pabloemma

Poème sur la vie et la mort

La vie et la mort :

Sous la lumière de la lune et les étoiles,
Tout seul, le cœur s’exprime et dévoile,
Sa mélancolie, sa tristesse et sa peine,
Tout cela amène mon âme à la haine,

Mes yeux sont remplis de larmes,
Désagréables, défigurant le charme,
Comme la pluie défigure le printemps,
Je n’ai plus de courage en ce temps,
poème sur la mort
 la mort
J’attends l’heure de la mort,
De mon cœur et de mon corps,
Encore et surtout celle de mon âme,
Je la crois toujours et je proclame,
Que ma vie soit courte et belle,
Plus de courage tel le rebelle,
Moins de larmes et de pleurs,
Vivre au paradis mieux qu’ailleurs .
Posted by Mayno Ammoun On 02:54
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Liens sponsorisés

Publications