Liens sponsorisés

Poème d'amitié tu me manque


Voici quelques poèmes d'amitié pour dire tu me manque collecté depuis le web parmi les meilleures choses sur le net dans le thème d'amitié :
Poème d'amitié tu me manque
Beau poème d'amitié

Beau poème d'amitié tu me manque


Je t`envoie toutes les perles du ciel
pour éclairer ton coeur toutes les fleurs
de la terre pour colorer ta vie et toutes
les chansons pour te dire que tu es un ange.

C'était surement pluvieux le jour de ta naissance
mais ce n'étais pas de la pluie car le ciel pleuré
d'avoir perdu son plus beau ange...
tu me manque grave cheri(e)

tu vas me manquer.


Le jour ou je t'ai rencontré
je n'aurais jamais penser pleurer car tu aller t'en aller
mais comme tu le disais toujours "il ne faut jamais dire jamais".

tu m'a aider et je t'en remercie
mais tu va me manquer
je ne pourrais jamais oublier tous nos délires
tous nos fous rires
et même nos disputes me rendent mélancolique.

On a jamais eu grand chose en commun
notre amitié au yeux des autres paraissait improbable
et moi même j'ai douter du fait que nous serions un jour amies
mais avec le temps
avec des conversation interminable
j'ai appris a te connaitre
j'ai appris a t'estimer pour se que tu est vraiment
c'est a dire une personne formidable et incroyable

Maintenant je vais te perdre
cet été sera le dernier passé en ta compagnie
et ça vraiment sa m’anéantis
Chaboune 

Poème tu me manque


Ce soir je suis seule,
Encore une fois...J'ai mal...
Je pleure sans toi,
J'ai tellement besoin de ton sourire,
Tellement besoin que tu sois près de moi...
Ici rien n'a changé,
Tout est là comme dans le passé.
Mon âme se meurt dans le souvenir...
Je revois l'éclat de tes yeux posés sur moi.
Depuis que tu es parti j'ai tellement froid...
Pardonne-moi,
Je voulais juste te murmurer tout bas
Que tu manques infiniment à ma vie,
Et que tout est triste
Depuis que tu n'en fais plus partie...
Loin de toi plus rien n'existe...
Une partie de moi est partie avec toi...

Une amie que me manque


A elle
L’amitié c’est si important,
Si indispensable à la vie et surtout si puissant.
Il faut arriver à trouver la personne,
Qui avec seulement un regard vous comprend.
Quand je regarde nos photos,
Il n’y en a pas une ou ne rigoler pas
Moment de mélancolie en y repensant,
Car j’ai peur que tu oublies,
Tous ces moments si marquants.
J’aimerais tant revenir dans le passé,
Car de ton absence je ne soufrais jamais,
Puisque inséparable on étaient.
Semaines comme week-end,
On était réuni.
Mais comme tout, cela à une fin
Ou plutôt un commencement de fin
Mais je n’oublierai jamais
A quel point tu as su me guider, m’écouter radoter
Et à quel point tu étais ma meilleure, ma seule est vraie alliée

Mon double, mon ami ... tu me manques


Comment expliquer ce que tu es pour moi
Alors que moi-même je ne le sais pas
Je sais que j’ai besoin de toi
Je dois avancer pas à pas

Notre rencontre est le fruit du hasard
Hasard qui arrive un peu tard
Tout s’est joué sur des regards
Regards, sourires cachés, tout un art

Lorsque nos yeux se sont croisés
Ça n’aurait jamais du arriver
On a pourtant recommencé
Et on a fini par se brûler

On a développé une relation
En dehors de toute raison
Nous n’avons pas prêté attention
Que ça portait à confusion
Posted by Mayno Ammoun On 07:37
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Liens sponsorisés

Publications