Liens sponsorisés

Texte d'amitié: je quitte

 


Quelques poèmes et texte d'amitié pour dire je quitte:

Texte d'amitié: je quitte

Joli texte d'amitié pour quitter:


L'amitié est certainement un sentiment plus exigeant que l'amour. Elle ne tolère pas la trahison, et une réconciliation au creux de l'oreiller n'est pas possible

L'amitié se fonde sur la réciprocité, la disponibilité, la continuité et la confiance.

Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours.

Nous sommes mélancoliques ce soir, mes chers amis


Le grand départ c'est pour bientôt
Surtout ne pleure pas ma chère Lily
Tu le reverras ton cher Roro...
En décembre tu iras le retrouver
A nouveau vous serez réunis
C'est merveilleux de réaliser
Votre rêve, mes chéris...
J'espère que vous penserez à nous
A qui vous allez beaucoup manquer
Il faudra absolument se réunir à nouveau
Tous ensembles, pour fêter
Le retour de nos deux tourtereaux...
Nous souhaitons aussi
Revoir Bibiche et Richard Natter
Nos amis très chers
Nous prierons pour vous tous les jours
Que Dieu protège votre amour !...

 J’ai longtemps

Songé à mon rêve
Sans voir l’apogée
J’ai longtemps
Observé vers l’horizon
S’il se réaliserait un jour
Hélas ! Rien
Mais aujourd’ hui ‘hui,
A force d’y croire,
Je vie tout
En gardant espoir
Je vous dis
Croyez en votre rêve
Criiez sans l’avoir vu
Et il viendra à vous.

Je pars, je vous quitte je m'en vais.


C’est bien que tu sois la, justement je te cherchais
Je veux te parler d’un truc qui me suit depuis des mois
Tu ne vas pas aimer ça, tu sais comme je te connais
Mais il est temps pour moi, de t’avouer tout bas
C’est décider, je pars, je vous quitte, je m’en vais
Ce n’est pas que j’en ai marre, c’est encore plus que ça
Avant qu’il soit trop tard, je laisse le vent m’emporter
Avant d’imploser, je préfère vous laisser la

Ce n’est pas de votre faute, je crois bien que c’est moi
Ça me fait juste mal au cote, je respire plus, ça va pas
Enfermée dans un rôle au mépris de moi-même
Je laisse ma place vide et qu’une autre la prenne

Qui pourrait l’envier, cette place invisible
Cette place détestée, qui m’a rendu avide
D’une liberté perdue, il y a trop longtemps
Mais maintenant je continue et je la reprends

Je pars, je vous quitte, ça y est je m’en vais
J’ai bouclés mes valises, elles sont dans l’entrée
J’ai choisi la vie, celle avec un grand « V »
C’est peut être égoïste, mais ça devenait forcé

J’ai longtemps sacrifié, au profit de la famille
Tout ce qui constituait, ce que j’étais, ce que je suis
Je l’ai longtemps fermé, ma gueule pour vous
Maintenant c’est terminé et je vous l’avoue

Je respire enfin à l’idée de partir
Je décomptais les matins, je retrouvais le sourire
Je vais réaliser certains de mes rêves
Je vais redevenir « moi », la votre en moins blême

Aller, j’arrête la, toutes mes explications
Tous les mots du monde ne sauraient expliquer
Le pourquoi du comment de cet abandon
Alors enfin je pars, je vous quitte, je m’en vais.
Source:mytexte.com

 

Je te quitte!


Sans autre préavis, sans cause ni raison,
Sans tambours ni trompettes, sans sortir de mes gongs,
Sans adieux et sans larmes, sans même une chanson.

Tu le sais,

Il est temps que je parte, il est temps d'arrêter,
Nous avons trop parlé, nous avons trop donné,
A quoi sert de pleurer ou même de simuler.
Posted by Mayno Ammoun On 05:42
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Liens sponsorisés

Publications